TECHNOLOGICAL WATCH SERVICE
News
Powered by:

SWEETWOODS, projet de bioéconomie unique en son genre, lève un financement de 21 millions. "Nous produisons avec du bois ce qui était habituellement fabriqué à partir du pétrole"

HELSINKI--(BUSINESS WIRE)--SWEETWOODS est un projet pilote commun de 43 millions d'euros qui a récemment obtenu un financement de 21 millions d'euros dans le cadre des instruments de financement des industries bio-sourcées du programme européen Horizon 2020.

"L'obtention de ce financement est une victoire de taille pour toutes les parties prenantes du projet. Les spécialistes représentant l'UE et les bioindustries ont classé le projet comme le meilleur de ce tour de financement et lui ont donné les notes maximales", décrit Peep Pitk, chef de la R&D du groupe estonien Graanul Invest.

Le projet SWEETWOODS couvre la totalité du processus de traitement. La décomposition du bois en sucres purs et en lignine permet d'affiner davantage le matériau en produits à haute valeur ajoutée pouvant être utilisés pour remplacer les produits chimiques et les plastiques à base de pétrole.

"Le projet peut révolutionner l'avenir de l'intégralité du marché mondial des matériaux", déclare Laura Koponen, directrice générale de Spinverse, qui a été en charge de la préparation du projet.

L'objectif est de mettre en place cette technologie à une échelle totalement industrielle d'ici quatre ans. Le projet créera de nouvelles chaînes de valeur dans l'économie des matériaux où le bois joue un rôle central.

Le concept de bioraffinement peut transformer 80 tonnes de bois dur en des produits à haute valeur ajoutée comme les bioplastiques, les matériaux d'isolation, les coussins, les carburants et les édulcorants.

"Le projet nous permet de produire avec du bois ce qui est actuellement fabriqué avec du pétrole", explique Matti Heikkilä, directrice technique chez MetGen.

Le projet s'appuie sur une collaboration entre plusieurs entreprises. Le gestionnaire en charge du projet est l'estonien Graanul Biotech, qui se spécialise dans le traitement du bois. La technologie enzymatique pionnière du finlandais MetGen joue un rôle clef dans l'extraction efficiente de biomatériaux purs en vue d'un traitement complémentaire. Le biomatériau est par exemple utilisé par les allemands Tecnaro GmbH pour les biocomposites, et Armacell via Ultima Gmbh pour les mousses élastomères, le français Global Bioenergies pour les biocarburants et le belge Recticel N.V. pour les mousses en polyuréthane. Le finlandais Spinverse orchestre quant à lui le projet.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

» Publication Date: 11/05/2018

» More Information

« Go to Technological Watch



AIMPLAS - Instituto Tecnológico del Plástico | C/ Gustave Eiffel, 4 (València Parc Tecnològic) | 46980 - PATERNA (Valencia) - SPAIN
(+34) 96 136 60 40
ecogelcronos@aimplas.es

This project has received funding from the European Union Seventh Framework Programme (FP7/2007-2013) under grant agreement n° [609203].

The sole responsibility for the content of this website lies with the authors. It does not necessarily reflect the opinion of the EC. The EC is not responsible for any use that may be made of the information contained therein.